mardi 8 avril 2014

Le Silmarillion, J.R.R. Tolkien



 



Auteur : John Ronald Reuel Tolkien
Titre VO : The Silmarillion
Editions : Pocket
Genre : Fantasy
Pagination : 479 pages
Prix : 6.80€


Synopsis :

Les Premiers jours du Monde étaient à peine passés quand Fëanor, le plus doué des elfes, créa les trois Silmarils. Ces bijoux renfermaient la Lumière des Deux Arbres de Valinor. Morgoth, le premier Prince de la Nuit, était encore sur la Terre du Milieu, et il fut fâché d'apprendre que la Lumière allait se perpétuer. Alors il enleva les Silmarils, les fit sertir dans son diadème et garder dans la forteresse d'Angband. Les elfes prirent les armes pour reprendre les joyaux et ce fut la première de toutes les guerres. Longtemps, longtemps après, lors de la Guerre de l'Anneau, Elrond et Galadriel en parlaient encore.

Ressenti :

                Le Silmarillion est le premier livre de fantasy dont je me souviens avoir parcouru les pages. J’étais très jeune à l’époque et je commençais à lire tout ce qui me tombait sous la main. J’avais emprunté ce livre à la bibliothèque municipale, l’édition de Christian Bourgeois (je le précise, parce que le livre était magnifique, avec un dragon crachant le feu en couverture). J’ai tout de suite aimé les histoires racontées par Tolkien. Je les trouvais impressionnantes de détails et de cohérence. Peut-être trop impressionnantes finalement. Car je n’ai jamais terminé ce livre. L’épaisseur de l’œuvre avait eu raison de ma volonté de garçon de huit ans. Mais je n’ai jamais oublié les histoires de Tolkien qui m’avaient donné goût à la littérature de l’imaginaire. Mes récentes lectures m’ont ramené vers le maître de la fantasy, et j’ai fini par me replonger dans Le Silmarillion. Et cette fois, je suis allé jusqu’au bout.

                La première chose à savoir concernant cette œuvre est qu’il s’agit d’un ensemble de notes, de bouts d’histoire, de poèmes écrit par Tolkien et retraçant la genèse et l’histoire des Terres du Milieu. En conséquence, le récit apparait parfois décousu, souvent très complexe, avec de nombreux noms de personnages, de lieux, de batailles. Il n’y a pas non plus de quête principale, car l’histoire se déroule sur de nombreux siècles et les personnages évoluent beaucoup durant ce laps de temps. Tout ceci m’amène à mettre en garde les néophytes. À mon avis, ce livre n’est destiné qu’à un public très restreint : les inconditionnels de Tolkien qui voudront tout connaître de l’œuvre du maître, et les auteurs de fantasy qui voudraient avoir un aperçu de ce qu’est un monde imaginaire complet et comment il est conçu.

                Je ne classerai pas ce livre dans la catégorie des romans classiques. Il s’agit d’un livre d’histoire, de mythes, de légendes. Il ne faut en aucun cas s’attendre à trouver une intrigue avec un début et une fin classique, entrecoupés de péripéties. Je comprends toutes les critiques émises au sujet de cette œuvre (lourdeur, quantité de noms à retenir, absence de quête principale, de personnages auxquels s’identifier, etc…) seulement quand on la regarde comme un roman classique. Mais je répète que ce n’est pas le cas.

                Le fan de Tolkien que je suis et l’auteur en devenir saluent le travail immense accompli à travers cette œuvre pour la création d’un monde imaginaire complet, cohérent et fascinant. Le foisonnement de détails est impressionnant, et tous sont repris à un moment ou un autre. Tout ceci permet de mieux comprendre les autres récits de l’auteur (Le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux). On y trouve nombre d’explications.

                À l’image du livre que je viens de finir, ma chronique apparaît un peu décousue. Mais le plaisir de lecture était vraiment là et c’est un livre que je recommande donc aux fans de Tolkien qui ne l’auraient pas encore lu, aux écrivains de l’imaginaire, à tous les amateurs d’histoire fantastique.

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Est-ce que tu avais lu d'autres œuvres de Tolkien avant celui-ci? Est-ce que ta lecture était fluide?

      Supprimer

Vous aimerez peut-être...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...